Les conseils Outils Wolf - Eté

L’été est notre ami, pour les plantes aussi. Après les fleurs, la nature nous offre ses fruits. En lui donnant un peu d’attention, elle saura vous le rendre. Mais encore faut-il savoir s’y prendre. Retrouvez tous nos conseils pour vos travaux de jardinage.

Nos conseils par catégories
Pelouse & Gazon Tous
Massifs & potagers Tous
Arbres & Buissons Tous
Terrasses & Balcons Tous
Entretien des outils Tous

Comment entretenir sa pelouse en période de fortes chaleurs ?

Quelles sont les bonnes pratiques pour votre pelouse en période de fortes chaleurs ?

En été, les périodes de fortes chaleurs parfois même de canicule sont fréquentes. C’est aussi la période où l’on passe le plus de temps dans notre jardin et sur notre pelouse. Alors comment tondre sa pelouse en période sèche et comment l’arroser ?

Ne tondez pas trop court

Ne tondez pas trop court

En tondant trop court, votre sol sera directement exposé au rayon de soleil, il montera en température et les racines risquent de se dessécher plus facilement. Alors qu’en préservant un minimum de longueur, les brins d’herbe vont faire de l’ombre. Vous réduirez l’exposition de la terre et l’évaporation de l’eau. Et grâce à leur longueur, elles capteront mieux la rosée du matin.

L’astuce du pro

Idéalement, tondez lorsque le temps est plus clément, frais et humide. L’herbe supportera mieux ce stress.

Optez pour une tonte Mulching

Optez pour une tonte Mulching

La tonte Mulching est très intéressante en été. En plus de son aspect esthétique, les brins d’herbe finement broyés apportent de l’ombre, préservent l’humidité et agissent comme un fertilisant naturel pour votre sol. Pour en savoir plus, retrouvez notre article sur le mulching.

Cependant, veillez à ne pas laisser d’amas ou de tas d’herbes sur le gazon. Les brindilles se trouvant en dessous seront privées de lumière et dépériront.

Affutez vos lames de tondeuse

Affutez vos lames de tondeuse

Des lames de tondeuses émoussées risquent d’arracher l’herbe, de la déchirer voire de la déchiqueter. Dans les trois cas, cela sera néfaste pour votre pelouse. Elle sera fragilisée et les pertes d’eau seront plus importantes. Il est important d’avoir des lames affutées pour couper net les brins d’herbe.

Arrosez au bon moment

Arrosez au bon moment

La fréquence d’arrosage et la quantité d’eau dépendent de l’âge de votre gazon et de son usage. Et comme pour toutes les plantes, un surplus d’arrosage est néfaste. Justement, regardez votre sol et arrosez lorsque la terre est sèche. Privilégiez l’arrosage de bons matins lorsque le sol est frais et tard le soir, lorsque le soleil est couché et que le sol a eu le temps de refroidir.

Une pelouse jeune demandera un arrosage régulier. Une pelouse implantée depuis plusieurs années, bien enracinée  dans le sol, demandera un arrosage moindre. Il est possible qu’elle jaunisse mais elle survivra et reprendra des couleurs dès que les températures baisseront.

 

L’astuce du pro

Utilisez de l’eau à température ambiante pour éviter de créer un choc thermique avec de l’eau froide du robinet.

Arroser en bonne quantité

Arroser en bonne quantité

Les plantes s’adaptent à leur environnement et se régulent lors des fortes chaleurs. Par exemple, l’herbe ralentit son métabolisme et préserve un maximum l’humidité qu’elle contient. En arrosant trop votre gazon, l’herbe n’absorbera pas l’excédant. Ce surplus d’humidité favorise la prolifération de micro champignons et de maladies. Alors préservez votre temps, votre énergie et évitez le gaspillage d’eau, arrosez le sol lorsqu’il en a vraiment besoin.